Perte de cheveux chez la femme : quelles sont les causes ?

La perte de cheveux est un phénomène qui a tendance à inquiéter, surtout lorsque la chute est conséquente : on parle alors d’alopécie. Les causes sont multiples : génétique, stress, etc. Cet article aura alors pour intention première de mettre la lumière sur les causes connues de la chute de cheveux chez la femme.

Chute des cheveux de la femme : l’influence de l’héritage génétique

Chez l’homme comme chez la femme, l’héritage génétique joue un rôle conséquent dans la perte de cheveux : deux femmes sur 100 en sont victimes. L’alopécie androgénétique ne se présente pourtant pas de la même façon pour la femme et l’homme : chez la femme, les zones touchées sont beaucoup plus réparties et ce phénomène ne cause pas de perte de cheveux totale.

Elle est également moins rapide que la calvitie chez l’homme, mais peut fortement impacter psychologiquement la victime. Pour qu’elle reprenne confiance en elle et règle ce problème, il existe des perruques médicales pour femmes avec un aspect aussi esthétique que confortable. Les cheveux des perruques médicales ont un aspect très naturel pour une discrétion totale au quotidien.

Il est tout de même primordial de connaître les causes de ce phénomène chez la femme : d’un côté, cela peut être lié à des causes héréditaires. D’un autre côté, les ovaires produisent des hormones mâles, les androgènes qui, même en petite quantité, peuvent provoquer l’affinement progressif des cheveux jusqu’à une disparition totale sur des zones assez visibles comme le dessus de la tête. L’alopécie androgénétique survient chez la femme généralement à la puberté, durant la grossesse, la préménopause et la ménopause. Elle est liée à des variations hormonales.

perte cheveux femme

Les traitements médicaux et leur rôle dans la perte de cheveux

Depuis 50 ans, on remarque une forte croissance de médicaments et autres traitements pouvant causer la perte des cheveux, notamment la chimiothérapie et la prise de médicaments contre l’épilepsie, les traitements de la thyroïde ou encore des antidépresseurs. Cette perte de cheveux est heureusement dans la majorité des cas temporaire et les cheveux repoussent dès la fin du traitement.

Il peut quand même arriver que la qualité du cheveu ne soit pas la même ou que la repousse soit moins rapide que ce que l’on voudrait. Dans ce cas, il est toujours possible d’avoir recours à un complément capillaire pour la femme.

Chute de cheveux chez la femme : et l’hygiène de vie dans tout ça ?

Depuis les 20 dernières années, les femmes sont de plus en plus touchées par d’importantes pertes de cheveux liées à leur hygiène de vie. Un régime alimentaire trop strict entraînant une importante carence en fer, en magnésium, en calcium et en zinc peut fortement accélérer la perte de cheveux chez la femme. D’autres facteurs comme la pratique excessive d’un sport, la prise d’alcool, de drogues ou encore la cigarette, des problèmes de gestion de stress ou encore une utilisation extrême des fers à lisser peuvent également provoquer de tels désagréments.

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: