La chute des cheveux afros n’est plus une fatalité

femme-afro-cheveux-crepus-frises-the-clinic

L’alopécie, ou chute des cheveux, a pour principale cause l’hérédité, on parle alors d’alopécie androgénétique, mais elle peut également provenir de causes secondaires qu’il convient de bien isoler le cas échéant. Un dérèglement hormonal suite à un accouchement ou à la ménopause, voire après la prise d’un contraceptif peut aussi provoquer une chute des cheveux. Un stress important et brutal, la chimiothérapie ou une carence d’origine alimentaire comme par exemple le manque de fer, rentrent également en ligne de compte dans l’apparition de l’alopécie. Il est donc essentiel, avant toute tentative de remédier à la chute des cheveux de s’assurer que tous ces facteurs ponctuels ne sont pas concernés et le cas échéant les traiter selon un protocole médical.

femme-afro-cheveux-crepus-frises-the-clinic

La chute de cheveux de type afro

Si, après une visite chez son médecin traitant et son dermatologue et une prise de sang approfondie pour connaître les raisons de l’apparition d’une calvitie, il s’avère qu’elle est d’origine héréditaire, il n’est pas nécessaire de nos jours de baisser les bras en se disant qu’on n’y peut rien. Des solutions a l’alopécie existent et sont maintenant accessibles à tous contrairement à ce qu’on aurait tendance à penser. Les techniques d’implantation capillaire ont fait d’énormes progrès et les résultats obtenus sont tout simplement spectaculaires. L’invention du robot ARTAS a révolutionné toute la sphère des implantations de cheveux crépus. Grâce à ce bijou de technologie et à l’imagerie médicale qu’il comporte, les prélèvements de greffons sains le plus souvent à la base du crâne ou sur les côtés ainsi que leur réimplantation dans la zone à traiter, se fait de façon robotisée sous la direction du praticien. La grande nouveauté consiste à pouvoir numériser la zone de prélèvement et d’extraire de manière aléatoire les greffons pour garder le côté naturel à la chevelure résiduelle. La robotisation des prélèvements donne également un bien meilleur rendement lors des prélèvements en limitant considérablement les pertes par sectionnement manuel inévitable. Un test sur l’implant capillaire avant après peut être fait lorsque les premiers greffons auront repoussé soit environ six mois après l’intervention et le constat du résultat définitif se fera au bout d’environ neuf mois.

L’implant capillaire, un processus simple et rapide même pour les cheveux afro

Les cheveux de type afro poussent sur le cuir chevelu de manière groupée en unités folliculaires composées d’un à quatre cheveux. Celles ne comportant qu’un seul cheveu sont utilisées le long de la ligne frontale dessinée par le praticien et les autres sont implantées dans le reste de la zone à greffer afin de lui donner de la densité. C’est le talent du chirurgien allié à la robotique qui donnera à la chevelure son aspect définitivement dense et naturel. Grâce au robot ARTAS le bistouri peut être complètement banni de la transplantation capillaire et aucune cicatrice disgracieuse ne verra donc le jour. Les cheveux afro et très frisés sont toujours un peu plus difficiles à prélever parce qu’ils continuent de faire des spirales sous la calotte crânienne, mais là aussi le robot ARTAS solutionne le problème en calculant au micron près l’angle de coupe. La zone de prélèvement nécessite un rasage préalable puis, une petite anesthésie locale rendra aussi bien le prélèvement que l’implantation capillaire complètement indolore.

Choisir la sécurité pour une transplantation capillaire

Même si elle n’est que peu invasive, une greffe de cheveux afro doit se faire par des professionnels chevronnés spécialisés en la matière et dans des lieux présentant absolument toutes les conditions de sécurité. Un centre de chirurgie esthétique comme The Clinic à Paris par exemple qui est en même temps un centre de formation pour les médecins du monde entier à la robotique ARTAS, offre toutes les garanties d’être pris en charge par une équipe hautement qualifiée qui fort de son expérience et de sa compétence sont à même de remodeler l’ensemble d’une chevelure de façon définitive.

La chute des cheveux afros n’est plus une fatalité
Votez pour cette page

Laissez un commentaire 0 commentaires

Laissez un commentaire: